Echoppe Architecte Shalumo 6

Les 8 plus belles rénovations d’échoppes bordelaises

Les échoppes sont aux bordelais ce que les cabanons sont aux marseillais ou les longères aux normands, des habitations anciennement populaires et dorénavant convoitées par tous.
Un peu d’histoire : l’échoppe est à l’origine (au XVème siècle) utilisée par des artisans et commerçants pour y travailler et y vivre. C’est aux XVIIIème siècle que ces bâtiments se transforment en maison de ville.

Construites en pierre on retrouve des échoppes simples qui comprennent 3 pièces dont une chambre ou la double composée d’un couloir duquel sont distribuées de part et d’autres les différentes pièces.

Aujourd’hui l’échoppe est en vogue, bénéficiant d’une proximité immédiate avec le centre-ville, bénéficiant souvent d’un jardin et présentant un fort potentiel de réaménagement. Les nouveaux acquéreurs, aidés par les architectes revoient entièrement les volumes et surfaces pour en faire des espaces agréables à vivre.

De la rénovation à la surélévation en passant par l’extension zoom sur ces échoppes auxquelles les architectes ont su donner une nouvelle vie.

Echoppe B- Adrien Richy Architecte – Bordeaux

Pour faire entrer la lumière dans cette échoppe qui en manquait cruellement, l’architecte a profité d’une surélévation pour ouvrir de grandes baies vitrées sur toute la hauteur de l’échoppe.

Photos: Adrien Richy Architecte

Maison Boubée – Matthieu Aldama – Bordeaux

En rénovant cette échoppe Matthieu Aldama allie avec élégance l’architecture contemporaine et le charme de la pierre. Le mariage de deux époques qui donne à cette échoppe un charme inimitable.

  • Maison_Boubée _Matthieu_Aldama_echoppe_Bordeaux

Photos: Matthieu Aldama

Echoppe Poyenne – FABRE/ deMARIEN architectes – Bordeaux

La façade classée de cette échoppe double a été le seul élément vraiment préservé puisque l’intérieur de la maison, transformé depuis son origine est sans intérêt et démoli. L’enveloppe de la maison, ainsi remise à nue, a permis de réaménager tout l’espace intérieur de façon inversée par rapport au schéma d’habitation traditionnel. En effet, la partie nuit, composée d’une salle de bain et de trois chambres s’installe en rez-de-chaussée et la partie jour, grande pièce à vivre ouverte, prend place à l’étage.

  • Echoppe_Poyenne_fabre_demarien_architectes_Bordeaux

Photos:Yann Rabanier / yannrabanier@gmail.com / +33 (0) 6 01 99 47 35

 

Moi aussi je veux de l'architecture de qualité !

 

 

Surélévation à Saint Gênes – Plus Architectes – Bordeaux

A l’origine l’échoppe se développait sur deux niveaux, le rez-de rue et le rez de jardin et manquait cruellement de lumière. Il s’est agi ici, de créer 3 chambres supplémentaires dont une suite parentale avec dressing et salle de bain en surélevant le volume habitable. Une extension en rez de chaussée a également été créée, coté jardin, afin d’agrandir le salon et d’apporter de la lumière naturelle au cœur de l’échoppe.

  • Echoppe_surelevation_saint_genes_plus_architectes_boredaux

Photos: François MOREAU Architecte

L’échoppe solaire – Dominique Le Cieux Architecte – Bordeaux

Pour la rénovation de cette échoppe un énorme travail a été réalisé pour l’adapter aux maximum au climat océanique de Bordeaux. Un jardin paysagé permet à la maison de profiter pleinement des beaux jours.


Photos: Dominique Le Cieux Architecte

Double échoppe aux Chartrons – Rodde Aragües architectes – Bordeaux

La réhabilitation de cette double échoppe passe par l’ouverture côté jardin d’un large châssis à galandage avec une terrasse montée sur pilotis pour donner accès au jardin.

  • Double_echoppe_chartrons_rodde_aragues_architectes_bordeaux

Photos: Denis Lacharme

 

Moi aussi je veux de l'architecture de qualité !

Surélévation BRRR – Atelier Lespagne Architecte et M.Mazenc – Begles

En surélevant cette échoppe, les architectes ont créé un volume important dans le salon.

  • Surelevation_BRRR_atelier_lespagne_architecte_mazen_begles

Photos: Atelier Lespagne Architecte

Maison BC46

– Romain Baggio (membre du collectif Shalumo) – Bordeaux
Ce projet n’est à proprement parlé, pas une échoppe mais cette construction neuve s’inscrit parfaitement dans ce paysage d’échoppes. Pour respecter le gabarit des constructions basses du quartier, les architectes ont proposé une maison en R+2 coté jardin avec une toiture mono-pente descendant sur un R+1 côté rue.

  • MaisonBC56_romain_baggio_collectif_shalumo_bordeaux_echoppe

Photos: Shadowzbox

Moi aussi je veux de l'architecture de qualité !

3 Comments
  • Renaud

    1 décembre 2015 at 21 h 00 min Répondre

    Pas mal de surélévations totales, est-ce autorisé par les bâtiments de France, je pensais que c’était impossible depuis le classement de Bordeaux a l’UNESCO ? Bravo aux architectes en tout cas !

    • Augustin

      2 décembre 2015 at 9 h 40 min Répondre

      Bonjour Renaud, merci pour votre commentaire. Oui c’est possible dans le respect du plan local d’urbanisme.

  • Mme STABILI Suzy

    8 mars 2016 at 19 h 44 min Répondre

    Après avoir passé de longs moments sur nos plans, nous avons eu enfin hier une réponse. Nous possédons une petite échoppe simple où nous comptons rester habiter maintenant que nous sommes à la retraite. MAIS, nous voulons absolument un petit garage. Conscient de bien préserver la style, mon mari étant du métier a dessiné qu. chose de sobre en refaisant bien le linteau de pierre, en gardant la porte d’entrée typique. Sans même avoir vu les plans, la réponse au tél. hier a été un NON catégorique car on « dénaturait l’échoppe ».
    Pour éviter les pbm de pollution en ville, nous envisagions une voiture électrique avec borne ds le garage. Quand on voit certaines horreurs……
    On nous a dit aussi qu’on aille donc se garer dans un garage plus loin comme si les places courraient les rues. On comprend mieux pourquoi beaucoup fuient le centre de Bordeaux. De toute façon il y a 36 poids 36 mesures. Nous sommes bien sûrs très déçus et ne savons plus quelle décision prendre.

Post a Comment